censorship-610101_960_720Le paradoxe des transactions online est assez particulier. D’un côté on demande de plus en plus de souplesse et de sécurisation, et de l’autre on fait face à une complexification croissante de mise en œuvre. Oui, il est nécessaire de sécuriser les transactions, c’est une évidence. Les moyens de paiement se modernisent, échanges en ligne avec multi sécurisation d’accès, mais aussi paiement sans contact…facile, pratique, rapide…sûr?

La modernisation d’ensemble doit s’accompagner de certains gestes réflexes. Vous en trouverez dans ce lien de la CNIL:  Carte bancaire et banque en ligne : comment sécuriser leur utilisation | CNIL .

C’est du bon sens.

Les actions préventives sont trop souvent négligées, et comme le dit l’adage :

« Lorsque le tonnerre éclate, il est trop tard pour se boucher les oreilles… »