Nous revenons sur un problème dont nous avions parlé précédemment (Lien du précédent article), les attaques DDos (Distributed Denial of Service), en d’autres termes les attaques qui surchargent la bande passante des serveurs rendant ainsi indisponible l’accès à des sites ou services.

L’étude menée par le Kaspersky Lab donne quelques indications quant à la situation et à l’évolution de ces attaques durant le 2ème trimestre 2016. La France rentre dans le top 10 des pays touchés par ces attaques via botnets. Il ressort également que la durée des attaques augmente et que les systèmes les plus touchés « tournent » sur Linux (45% des systèmes touchés durant le premier trimestre, contre 70% pour le deuxième).

ddos-Swiss
Source image: http://www.telecomex.ch