Voici un article intéressant à bien des égards.

Sans données fiables, le CRM n’est rien ! – Growth Hacking France

Le mot magique CRM (Customer Relationship Management) ou gestion de la relation client si vous voulez. Serait-ce la solution absolue pour s’assurer du suivi et du statut de ses clients? Sont ils actifs? Sont-il chauds? Et les prospects? Et j’en passe. On peut obtenir tellement d’informations et de beaux graphiques avec ces outils, mais… Et oui cher lecteur il y a un MAIS, et pas qu’un petit.

J’ai nommé la fiabilité des données! Il est un fait, c’est que ces outils ne nous montrent que ce qu’on leur a donné au préalable. Autrement dit, mettez du sel à la place du sucre dans un dessert, ce dernier aura peut être un bel aspect mais risquera fortement de ne pas plaire aux palais experts et aux gourmands avertis et finira irrémédiablement à la poubelle.

L’étape de la cotation de l’information est indispensable pour assurer une véritable utilité des outils. La mise à jour des évolutions des comptes présents se doit d’être constante, faute de quoi le graphique restera « beau », mais sera totalement inutile. Prenons par conséquent le temps et élaborons une logique de vérification régulière de validation de ces données.

Je me permets de citer un élément emprunté dans le lien cité plus haut:  » En B2B, les statistiques montrent qu’une base de données perd 30% de sa valeur en seulement 12 mois. Vous avez acquis un fichier de 10 000 contacts il y a un an ? Vous pouvez dès aujourd’hui en jeter 3 000 à la poubelle ! ».

Étonnant non?