Après les expressions « Twitterisées » d’un certain nouveau président d’un grand pays, émettant de supposées actions à l’étranger (en Suède), et s’en servant comme communication ciblée dans son propre pays. Après les allégations de ce même président envers certains organismes de presse de son pays et les accusant de construire de fausses informations et d’ainsi polluer la « bien pensence nationale », on peut se poser la question de ce qui est vrai et de ce qui ne l’est pas, ou que partiellement, ou transformé.

En bref: où est la vérité?

Dire que même Facebook se met à traquer les fameuses « Fake news » peut être un signe.

Un lien intéressant vers l’outil de vérification des « Décodeurs » du Monde : Le Monde – les décodeurs

Vous apprendrez de nombreux éléments dans l’article suivant: Fake News – Le Big Data contre le fléau de la désinformation