Je profite de la publication dans Numérama, du guide ultime de Snapchat pour revenir sur ce réseau permettant de partager des photos éphémères. Ce guide est d’ailleurs très intéressant et vraiment accessible.

Force est de constater, quand on lit les conditions générales d’utilisation, que « éphémère » est un bien grand mot.

Effectivement, pour utiliser Snapchat, il est demandé d’accepter lesdites CGU, ces dernières ont d’ailleurs fait polémique dès leurs mises à jour. Il est de ces moments, où on s’ennuie, durant lesquels on prend le temps de les lire ces CGU. Vous allez me dire: il faut être tordu pour se taper du texte en police lilliputienne pour passer le temps. En fait, on y apprend quantité de choses.  Il est d’ailleurs notable que les autres réseaux sociaux disposent de CGU très similaires (Facbook, Twitter et consorts).

Les informations que nous partageons par exemple. En acceptant les CGU, on autorise Snapchat à utiliser nos données personnelles, à les stocker, les commercialiser, etc.

Autorisation Snapchat Snapchat5

On va plus loin, Snapchat a ainsi le droit de collecter, enfin vous donnez le droit à Snapchat de collecter des informations sur vos contacts…pas cool.

Je ne parle pas des informations de localisation, d’utilisation du média, des photos… Ces quelques captures d’écran parlent d’elles-même.

Naturellement, vous restez maîtres de vos données et vous pourrez naturellement les contrôler, mais prudence étant mère de sureté, il faut veiller à y réfléchir à plusieurs fois avant d’échanger avec un (ou des, voire une multitude) de contact(s).

Snapchat6Snapchat8Snapchat9Snapchat10