Nous avons à maintes reprise abordé la problématique du DDoS (Distributed Denial of Service) qui consiste à rendre indisponible un ou plusieurs services en engendrant une saturation des serveurs associés, notamment dans l’article: L’effondrement d’internet passera-t-il par la saturation? Vous trouverez un excellent guide en suivant le lien (Guide DDos de l’ANSSI).

Une nouvelle variante d’attaques en déni de service émerge, appelée PDoS pour Permanent Denial of Service et qui cible tout particulièrement l’Internet des objets. Contrairement au DDoS dont la fonction première est de saturer un service (ce qui peut aussi conduire à sa destruction d’ailleurs), le PDoS aura pour vocation de surcharger un système jusqu’à sa destruction ou sa dégradation devant entrainer un remplacement de ce dernier.

Une étude a été menée par l’équipe de Radware. Cette équipe a travaillé sur un réseau malveillant baptisé Brickerbot. Les éléments de cette étude se trouvent ici

Je vous conseille aussi de lire l’article sur le sujet, proposé par « Geek-pro.com » via BrickerBot: Nouvelle attaque PDoS pour détruire les objets connectés – Geek-Pro